Bilan au bout de 20 nouvelles

Bonjour à tous et à toutes,

J’ai réalisé récemment que j’ai écrit au total 20 nouvelles. Et cela m’a semblé un bon palier pour faire une petite analyse de mes textes.

Alors c’est parti pour les petites statistiques :

J’ai écrit ces 20 nouvelles de fin 2017 à aujourd’hui (fin 2020). La première a été Fille de l’espace (aujourd’hui éditée chez Arkuiris), la deuxième fut Citoyen+ que je ne présente plus, l’avant dernière est Les insurrections de Partek parue dans Insurrections (l’anthologie du festival 2020 d’Imajn’ère) et la dernière est Chasser le monstre (qui n’a pas gagné son appel à texte et sera (beaucoup) retravaillée).

J’ai écrit 17 nouvelles de science-fiction, 2 nouvelles de fantastique et 1 nouvelle de littérature blanche. Pour un total de 95 643 mots et 570 447 signes espaces comprises.

Niveau publication :

8 sont disponibles dans mon recueil Ellipses (qui a gagné le prix Apophis SF 2019) dont Citoyen+ également en téléchargement gratuit sur Amazon et Kobo

7 nouvelles sont éditées en anthologies de maison d’édition (dont Beautés éditées 2 fois, notamment dans sa version longue steampunk chez Oneiroi). Les autres éditeurs sont les éditions CRITIC, Arkuiris, Présences d’Esprits, Les Editions Le Grimoire (officiel), l’association Les Auteurs indépendants du Grand Ouest, et le festival ImaJn’ère (deux fois 😉 ). Vous retrouvez tous les liens ICI

1 nouvelle (très courte) est en lecture libre sur mon blog.

4 nouvelles n’ont donc jamais été publiées (ni en autoédition, ni ailleurs), dont 1 trèèèèès mauvaise et 2 qui seront retravaillées.

Et niveau prix et distinction 1 de mes nouvelles Quelques gouttes de thé, publiée aux éditions du Grimoire, a gagné le Prix Rosny aîné 2020 catégorie nouvelle 🥳

Niveau écriture, j’ai posté un billet de blog sur ce que ce format particulier m’a apporté. Sur les 20 nouvelles, j’en ai écrit 16 d’une seule traite (hors corrections mineures). Fille de l’espace a été retravaillée avec un éditeur pour lui changer légèrement le ton. Beautés a été adaptée pour Oneiroi dans un style steampunk. Pour Les questions que l’on pose j’ai du couper de nombreuses parties du milieu. Celle qui m’a demandé le plus de travail a été Dolores, qui a doublé de taille pour étendre l’univers décrit. Mon écriture la plus rapide a été pour la 1ère version de Beautés, écrite en 1h45 lors du match d’écriture des Imaginales, et la plus longue fut Le lien, une nouvelle de SF militaire en hommage à PJ Hérault pour les éditions Critic. 10 nouvelles ont été écrites pour un appel à texte et 4 sur invitation dans des anthologies. 3 nouvelles ont été écrites exclusivement pour le recueil Ellipses, pour en diversifier les thématiques ou faire un effet miroir (comme avec Tu t’en souviendras / Tu étais pourtant si fier de moi)

En terme de thèmes on a de tout : cyberpunk, post-apo, space opéra, anticipation, blanche, fantastico-historique et romance SF. 13 nouvelles sur 20 ont le personnage principal qui est féminin (damned je pensais faire mieux) mais sur ces 13, 7 n’ont que des personnages féminins. 18 nouvelles sur 20 commencent par un geste ou une action. 17 sont à la 3ème personne du passé, 2 à la 1ère personne du présent, et 1 à al première personne du passé (très classique dans l’ensemble). 3 nouvelles ont été illustrées ^^

En plus de ces 20 nouvelles, mon tiroir en contient 2 inachevées, qui attendent également d’être retravaillées. 😅

Voilà pour le bilan (et oui on se croirait presque dans un bottle episode) mais ça fait du bien de voir un peu le chemin parcouru.

Maintenant c’est parti pour les 20 prochaines 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.