Ma chronique des Meurtres de Molly Southbourne de Tade Thompson au Belial

Bonjour,

Aujourd’hui je vous livre ma chronique des Meurtres de Molly Southbourne. Publié en 2019 dans l’excellente collection Une Heure Lumière des Editions du Belial, les meurtres de Molly Southbourne est un novella intriguante, rythmée et fluide de l’écrivain et psychologue britannique d’origine nigériane Tade Thompson.

Résumé : « Molly est frappée par la pire des malédictions. Aussi les règles sont-elles simples, et ses parents les lui assènent depuis son plus jeune âge.
Si tu vois une fille qui te ressemble, cours et bas-toi.
Ne saigne pas.
Si tu saignes, une compresse, le feu, du détergent.
Si tu trouves un trou, va chercher tes parents.
Molly se les récite souvent. Quand elle s’ennuie, elle se surprend à les répéter sans l’avoir voulu… Et si elle ignore d’où lui vient cette terrible affliction, elle n’en connaît en revanche que trop le prix. Celui du sang. »

Difficile d’en parler sans trop divulguer l’intrigue. Disons que cette novella tient le pari de sa 4ème de couverture : une situation étrange, avec des règles du jeu assez simples qui permettent de survivre si on les respecte à la lettre. Le personnage principal de Molly Southbourne normalise ce qui lui arrive en l’interrogeant très peu, tout en réagissant de différentes manières au fur et à mesure des années. Après avoir posé ses règles, l’auteur explore toutes les facettes de son postulat de départ (ne jamais saigner, utiliser du détergent), ce qui lui permet de rester simple sans jamais être simpliste et de coller à son concept, ce que j’apprécie toujours dans un récit.

Finalement la novella fait preuve d’un équilibre quasiment parfait : avancer dans l’intrigue, faire évoluer les personnages et leur compréhension des choses, tout en gardant un mystère fascinant qui fait qu’on tourne les pages encore et encore. Le contexte se diffuse au compte-goutte, tellement subtil qu’au début on pense juste avoir mal lu. L’écriture est fluide et colle à l’intrigue. La résolution peut paraitre un peu rapide mais apporte les réponses qu’on attendait, sans non plus tout expliciter. La suite « La survie de Molly Southbourne » va paraitre au printemps 2020 et très clairement je bondirai dessus sans attendre une seconde.

En résumé encore une très très bonne lecture de la collection Une Heure Lumière du Bélial, que je recommande vivement.

3 réflexions sur “Ma chronique des Meurtres de Molly Southbourne de Tade Thompson au Belial

  1. Je viens de le terminer et c’est effectivement une très bonne novella, comme tous les textes de la collection d’ailleurs, bien qu’ils soient tous très différents. La suite va sortir très prochainement !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.