Dans la tête d’un auteur avant un grand salon …

Bonsoir à tous,

Je voulais vous écrire un article assez classique pour vous rappeler que je serai présente au Salon Fantastique de Paris de vendredi à dimanche. J’allais vous remettre les horaires, l’adresse et même peut-être le plan d’accès, faire un teasing sur les activités et tout ça, le tout dans un article bien policé sujet-verbe-complément.

Mais au lieu de me concentrer sérieusement pour sortir un texte cristallin je vais plutôt vous ouvrir mon esprit une seconde et vous plonger dans le bordel qui y règne la veille d’un salon :

Ai-je assez de livres ? Ai-je trop de livres ? Bon j’en ai besoin de combien pour rentabiliser ? Mais il m’en faut plus! Et si je suis dévalisée ? Et si ils se ruent sur mon livre, dès l’ouverture? J’en rajoute 50 ! Mais si personne ne vient ? Si les gens m’ignorent, si personne ne m’aime ?! Pourquoi, ô grands dieux, je me suis lancé dans l’écriture ? ça ne sert à rien, je vais me reconvertir en stripteaseuse. Ah mais je suis grosse et je ne sais pas danser… Bon, allez, je prends 3 cartons. Les carnets, les flyers, les affiches, le roll-up, des stylos quand même pour écrire. Bleu ou noir. C’est quoi le mieux pour une dédicace ? Bleu, ça fait plus « encre », mais noir, ça ressort mieux, ça fade pas. Bon je prends les deux, et vert, rouge, violet, orange et paillette on sait jamais. Mon chargeur, une batterie de secours au cas où mon tel lâche à force de selfies avec ma horde de fan. Mes marque-pages … 50 ou 300 ? Beware le collectionneur de marque page qui rode dans les allées et se faufile à ta table quand tu as le dos tourné ! Va pour 300. Euh ils vont mettre où leurs affaires les copains auteurs que j’emmène en voiture … ? Bon de toute façon je prends un petit sac de fringues : un pantalon, un t-shirt… euh un pull aussi s’il fait froid, un débardeur s’il fait chaud… Allez j’ajoute la polaire, le bikini, la chapka et le brumisateur. Et si mon stand est dans un passage où il fait froid mais le reste du salon est bien chauffé ? Et c’est quoi la coiffure qui gêne le moins pour dédicacer un bouquin ? Ah mais les gens vont être déguisés ! Je vais être ridicule habillée normalement ! So 2018 ! J’ai quoi en cosplay ? Rien. En geek ? Un t-shirt Albator abandonné par un pote sur ma plante verte pendant une soirée … ok check. Ouais enfin mon roman c’est de la SF philosophique avec une analyse des enjeux géopolitiques et sociétaux suite à l’abolition du monopole des savoirs. Mouais on va s’habiller sérieux, alors. Sobre, classique, pull-noir-et-col-claudine, chignon haut comme un membre d’équipage de l’USS Enterprise. Il me faut un thermos de café aussi pour tenir. Un petit de 2 litres 5. Restons raisonnable. Des chips, les restes de bonbons d’Halloween, des kit-kats … quitte à tirer un trait sur la carrière de stripteaseuse, allons-y à fond ! Je prends combien de livres déjà ?

🙂

Et donc pour rappel : vendredi de 16h à 20h, samedi 10h-19h et dimanche 10h 18h à l’Espace Champerret. Hâte de vous y voir 😉

Publicités

3 réflexions sur “Dans la tête d’un auteur avant un grand salon …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.