Retour sur les Imaginales d’Epinal 2018

Le stand et mon roll-up

Bonjour à tous,

Après mon petit flash, je voulais vous faire un retour plus complet de mon expérience incroyable aux Imaginales d’Epinal. J’y étais présente pendant les 4 jours du 24 au 27 mai pour dédicacer mon roman et rencontrer les lecteurs sur notre stand de l’AIGO (l’Association des Auteurs Indépendants du Grand Ouest dont je vous parle bientôt) avec mes collègues Mélanie De Coster et Myriam Caillonneau. Nous avons été rejoints par l’auteur Romain Vivies qui habitait dans la région.

Je vais essayer de vous faire un retour mais il faut déjà savoir que ces 4 jours ont été très très riches en rencontres, en discussions, en événements.

Le Road Trip

Tout d’abord il nous a fallu traverser la France en diagonale pour rejoindre Epinal. Après avoir récupéré Mélanie et Myriam à Angers nous avons pu prendre la route avec une voiture chargée au possible ! Nous avions toutes été très optimistes et pris un grand nombre de livres chacune. Sachant que Mélanie a 2 romans et Myriam 4 (une trilogie et un one-shot). A cela s’ajoutaient nos roll-up, affiches, marque page, flyers, carnets et stylo, ordinateur pour moi et bien sûr nos valises…

Après un détour de 2h pendant lequel le GPS nous a fait traverser une forêt, nous sommes arrivés le mercredi soir à Epinal dans nos gite Airbnb. Remontées à bloc pour le festival du lendemain.

Et 1,et 2 et 3 auteurs !
« I solemnly swear that I am up to no good ! »

Le festival

Nous avons eu la chance d’avoir un stand bien placé à l’extérieur sous un arbre qui nous faisait de l’ombre dans cette chaleur semi-continentale, face à une fontaine qu’on repère facilement. Evidemment nous n’étions pas dans la bulle du livre et donc parfois les visiteurs qui avaient déjà dépensé tout leur budget livre là-bas n’avait plus rien quand ils nous découvraient dans le parc. Mais étant donné la fournaise de la bulle et aussi le fait qu’il y avait là-bas de très très très grands noms de la littérature (oui Robin Hobb je parle de vous), la concurrence aurait peut-être été à notre désavantage si nous avions été dans la bulle. Finalement les gens aimaient flâner dans les allées en prenant le temps de parler avec nous sans mourir de chaud ou être écrasés par les milliers de fans qui voulaient une dédicace de l’Assassin Royal.

Nous partagions notre tente avec La Saga Mystria de Mr Anonyme et autour de nous nous avions d’autres maisons d’édition et des stands de bijoux ou d’universitaires (les chevaliers de la table ronde) avec qui nous avons sympathisé. La Saga Mystria a un concept super intéressant. L’auteur reste caché sous un masque et dans les romans (de High Fantasy) il y a des indices qui permettent à la fin de connaitre l’identité de l’auteur. Je trouve ça super interessant. Evidemment cela a fait que Mr Anonyme ne nous a pas dit pas un seul mot pendant 4 jours mais bizarrement nous l’avons trouvé très sympathique (on a communiqué avec des papiers et des gestes).

Avec Mr Anonyme qui avait bien chaud et Léa de Book Station

Les dédicaces

Personnellement j’ai moins vendu et dédicacé que ce que je pensais. Mais la qualité des échanges et des lecteurs m’a vite fait oublier le nombre de s ventes. J’ai pu parler de philosophie, d’anticipation, de réflexions sociétales avec un grand nombre de personnes. Je dois l’avouer ma couverture, et mon roll-up arrivé vendredi, a attiré beaucoup de personnes vers moi et j’en étais ravi. Mais il fallait ensuite pitcher le roman, or parfois le mot anticipation philosophique faisait fuir et parfois il éveillait la curiosité ce qui donnait lieu à de superbes discussions. Mon texte aussi « Les raisons pour lesquels les lecteurs n’ont PAS acheté mon livre » a aussi beaucoup fait rire et permis de briser la glace, tout en clarifiant certaines choses sur mon roman. Je vous le mets en photo (cliquez dessus pour agrandir mais la qualité est pas top).

Ce qui était très agréable également était de travailler vraiment avec mes collègues du stand : nous pouvions présenter les livres des autres auteurs présents même s’ils étaient juste à côté, pour éviter au visiteur d’avoir 4 personnes qui se relayaient auprès de lui pour lui présenter le livre. Nous faisions des présentations rapides si on sentait que le lecteur était un tout petit peu curieux, ou plus en détails si on voyait qu’il était vraiment à la recherche d’un roman dédicacé.

Les marque-pages, proies vulnérables de certains visiteurs qui les dévalisaient complétement

J’ai réalisé pendant ce salon à quel point il est épuisant de faire le résumé 20 fois, 30 fois, 60 fois de son roman dans la journée. Il faut combattre une certaine fatigue et lassitude quand les gens disent « oh ça a l’air intéressant, on repassera peut-être car là on fait juste un tour » et aussi il faut savoir adapter son discours et son attitude corporel en fonction des signaux que peuvent envoyer la personne en face de nous et ça demande une attention qui est épuisante à la fin.

Dans mon stress j’ai complétement oublié de prendre des photos avec les lecteurs !!! J’ai ai juste deux : une avec Justine avec qui on a parlé philosophie et une avec Solège, qui a insisté pour que je lise la Tour sombre de S. King et avec qui on a parlé philosophie et dystopies YA. j’ai oublié de prendre une photo avec mon collègue auteur Yann Perez, qui est passé sur le stand !!! J’aurai aussi aimé en prendre de Sophie avec qui on a gagné le match d’écriture, Wistiti, Victor, Eloïse et Yoan, et tous en fait !

Selfie avec Justine (qui a vite compris que je ne savais pas prendre de selfie)
Selfie avec Solène qui est revenue sur mon stand après un 1er passage

Les événements

Le match d’écriture est le seul vrai événement auquel j’ai participé. Il était organisé par Présences d’Esprits. Comme j’ai un peu plus de choses à vous dire là-dessus, je vous ai fait un article à part vous faire vivre ce moment. Sachez seulement que notre équipe l’a gagné !!! et que en individuel je suis arrivée 3ème, et qu’une de filles de mon équipe (nous étions 3) est arrivée 1ère ex aequo.

Je n’ai pas fait le speed dating car il fallait s’inscrire à l’avance et les places sont parties très vite. Il s’agissait de rencontrer des maisons d’édition et de leur présenter un livre en cours d’écriture ou de correction. S’ils aimaient le résumé ils pouvaient demander de recevoir le manuscrit complet. Ma collègue Mélanie l’a fait et c’est vrai que ça ouvre une voie de communication directe avec les maisons d’édition qui est non négligeable à cette époque où ils reçoivent 20 à 30 manuscrits par jour.

Les conférences : il y avait de nombreuses conférence toute la journée avec certaines en simultanée. Je n’ai pas pu y assister mais tout le monde en sortait à chaque fois ravie. Certains grands noms de la littérature les donnaient parfois notamment Robin Hobb. J’ai juste peu voir quelques minutes de la conférence des youtubeurs et booktubeurs. Ils parlaient de la façon dont ils permettent aujourd’hui de donner de la visibilité à des petites maisons d’édition.

La conférence des youtubeurs

Comme chaque année un pique-nique informel a eu lieu le samedi midi entre youtubeurs et auteurs mais je n’ai pas pu y assister car à ce moment-là j’avais pas mal de visites sur le stand. Nous avons pu rencontrer des youtubeurs ailleurs dans le festival et nous avons eu des échanges très sympathiques.

Le Cosplay se retrouvaient un peu partout sur le festival

 

Les rencontres

Elles sont évidemment trop nombreuses pour être toutes citées. J’essaie de parler rapidement de certaines d’entre elles.

Lea de Book Station est venu sur le stand nous parler du site Book station, anciennement Story Makers, un site internet qui regroupe et répertorie tous les acteurs du monde du livre (auteurs, éditeurs, graphistes, correcteurs etc) pour proposer une mise en relation et des collaborations. Je me suis inscrite sur le site dès mon retour des Imaginales. Lea et Nicolas sont des encyclopédies vivantes des livres et des maisons d’édition. Ils connaissent tout et tout le monde et c’est vraiment impressionnant. Léa est vraiment une personne adorable et ça a été une super rencontre.

J’ai bien discuté avec nos amis auteurs du stand d’en face, comme on dit, Nanachi Editions. Caroline Blineau et Sarah Delysle nous ont rafraichi de leur humour et bonne humeur, le tout en costume (et par cette chaleur c’était une vraie dévotion envers leurs lecteurs).

Avec Dame Caroline du stand Nanachi Editions

J’ai aussi rencontré par hasard les chevaliers de la table ronde, un groupe d’universitaires passionnés d’histoire et de généalogie. Nous avons parlé de la construction du mythe arthurien par Aliénor d’Aquitaine pour l’utiliser comme mythe fondateur de son royaume. D’après eux toute la culture est imprégnée du mythe arthurien, le plus bel exemple étant les chevaliers Jedi. Des discussions passionnantes.

Des philosophes, bibliothécaires, critiques de livres et autres auteurs trop nombreux pour être citées en totalité … Avec qui les échanges étaient toujours super intéressants. Notamment les membres de cocyclis qui m’ont beaucoup donné envie de m’inscrire sur leur forum.

 

En résumé un salon très intense et foisonnant, tourné autant vers les dédicaces et les rencontres avec les lecteurs que vers tous les acteurs du monde du livre. Je vous mets une video de Vosges Matin où vous verrez notre stand à 00:34 et aussi pour vous faire une idée du festival en entier : https://www.dailymotion.com/video/x6kbg7e

J’en ressors épuisée mais très contente, bien que les ventes ne soit peut-être pas au niveau des dépenses engagées. Mais encore une fois la qualité du salon et de ce que j’y ai vécu faisait oublier rapidement les chiffres.

J’espère pouvoir y retourner l’année prochaine !

 

 

 

 

8 réflexions sur “Retour sur les Imaginales d’Epinal 2018

  1. J’ai plus l’habitude de lire des compte-rendus du salon côté blogueurs, mais c’est également très intéressant de voir le salon côté écrivain(e)s. Alors merci pour ce partage d’expérience 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.