Les ressorts de l’apprentissage – Emission France Inter

© Getty / Klaus Vedfelt

Hier, mercredi 20 septembre, France Inter a diffusé une excellente émission sur les ressorts de l’apprentissage en explorant notamment les impacts des émotions et de la peur dans l’apprentissage et la mémorisation des connaissances par les enfants.

C’était une émission de Ali Rebeihi avec Héloïse Lhérété, rédactrice en chef du mensuel Sciences Humaines et Olivier Houdé, psychologue du développement.

Si la lecture de mon roman Noosphère vous a donné envie de réfléchir à la question de l’acquisition des connaissances je vous invite à écouter cette émission. Elle revient notamment sur la façon d’intéresser et de motiver les enfants qui ont naturellement un désir d’apprendre.

J’ai particulièrement tendue l’oreille sur la question de la peur. La peur de l’échec empêche l’apprentissage. Des tests sur les animaux l’ont prouvé et honnêtement ça se voit assez facilement à l’école. Un enfant qui a peur du regard des autres par rapport à ses résultats scolaires, ou bien peur de la réaction de ses parents, ou d’une punition, apprend moins bien. La peur paralyse physiquement et cognitivement.

Et également le jeu : « dès qu’il y a jeu, il y a défi » dit Olivier Houdé, « s’activent alors des régions émotionnelles notamment le cortex préfontal inférieur droit qui est une région dédiée au lien entre émotions les plus basiques, celles du corps, et puis celles des sentiments et intelligences, pensées et prises de décision. Et quelqu’un qui est dans cet état émotionnel positif apprend beaucoup plus. […] comme c’est du jeu ce n’est pas grave de perdre. il n’y a pas le traumatisme de la sanction, de l’erreur. […] le cerveau calcule en permanence les statistiques sur qu’il espère obtenir et ce qu’il obtient. ce signal correspond à des circuits dopaménergiques du cerveau,de la chimie de l’émotion, qui vont à ce moment éveillé tout le cortex préfontal qui est impliqué dans l’abstraction, l’apprentissage et le raisonnement. »

De nombreux professeurs utilisent déjà le jeu dans leurs classes mais beaucoup d’autres choses pourraient être mises en place pour aider les élèves à apprendre plus facilement, plus naturellement et surtout pour rétablir le plaisir d’apprendre

Car comme disait Confucius :  « Celui aime à apprendre est bien près du savoir. »

Je vous laisse le lien vers l’émission : https://www.franceinter.fr/emissions/grand-bien-vous-fasse/grand-bien-vous-fasse-20-septembre-2017

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.